Accueil      Revue de presse      Informations      Membres      Bureau


05/06/2015
VARISCAN n'est pas à une exagération près

Voici un lien menant vers une interview de Variscan par le média Breizh info,

http://www.breizh-info.com/27071/actualite-environnementale/projets-miniers-en-bretagne-que-recherche-variscan-mines

Nous ne sommes pas surpris par le ton et les égards que nous recevons de la part de la direction de Variscan mines, voici notre réponse :

Afin de rétablir un peu de vérités suite aux propos du directeur adjoint de Variscan Mines, quelques éléments supplémentaires;

A Rouez, nous ne sommes pas connus pour être des agitateurs patentés, donc le terme de ramdam est vraiment inapproprié car selon le Petit Larousse ramdam= vacarme, tapage. Nous avons en 2012 attiré l'attention des pouvoirs publics sur un cumul d'incohérences dans le dossier de demande de PER. Ces éléments sont venus renforcer notre méfiance qui s'est transformée en refus général de la population locale quand elle a pris conscience de la fragilité des échafaudages des sociétés juniors.

La société Variscan a d'emblée avancé qu'elle allait se charger de nettoyer l'ancienne mine, bigre! Mais très vite elle s'est rendue compte de l'impossibilité

La concession de l'ancienne mine n'est pas "en stade avancé de renonciation" comme il est indiqué dans le courrier accompagnant le dépôt de demande de PER.

Les coordonnées des sommets de l'aire de prospection nous renvoient directement en Antarctique et non pas en Sarthe!

Prospection n'étant pas Exploitation alors pourquoi avancer un potentiel d'emplois plus qu'hypothétique, en 1981 Elf et BRGM nous avaient promis 1500 emplois pour 20 ans, résultat 5 emplois sur la commune pendant 3 ans!

...et combien d'emplois détruits?

Notre "ramdam" a incité le ministre signataire du PER, d'y adjoindre la création d'une Commission Locale d'Information et de Suivi, ceci nous ayant permis de recadrer les débordements de la société orléannaise nous menaçant de faire appel à la force publique-au fait qui fait du ramdam?-

Le directeur adjoint de Variscan s'est plaint du surcoût que nous lui avons occasionné par nos refus d'accéder aux parcelles agricoles, on lui suggère de renégocier le tarif des analyses des carottages réalisés par le laboratoire e-mines de DUN dans l'Ariège qui laisse apparaitre un bilan plus que positif.

Et l'on pourrait continuer ainsi  la série des éléments à charge selon notre lecture.

Non Variscan n'est pas le bienvenu dans notre secteur, ni ailleurs à en croire les différents commentaires.

Mine propre, mine "durable", on attend toujours les premières démonstrations, qu'on ne nous prenne pas en exemple la fameuse mine autrichienne de tungstène qui n'a vraiment rien à voir avec le petit potentiel des gîtes susceptibles d'être exploités en France